• CLAIRE SEVERAC  DONNE  LA COMPOSITION DES TRAINEES CHIMIQUES :
    Composition des épandages (chemtrails)
    DIBROMURE D'ETHYLENE
    -allergies
    -gorge irritée, toux
    -symptômes grippe
    -fatigue
    BARYUM, THRONTIUM
    -difficultés respiratoires
    -difficultés cardio vasculaires
    -division du cerveau (empêche une interaction entre les acides aminés
    -destruction de la couche d'ozone
    ALUMINIUM
    -alzheimer
    -parkinson
    -lou gehrig
    METAUX LOURDS
    -nanoparticules
    la maladie des morgellons
    elle conseille de regarder un film : BYE BYE BLU SKYE

    Claire Séverac tente par ses différentes recherches et témoignages d’alerter l’opinion sur les nombreux dangers qui menacent l’espèce humaine. Elle nous met en garde contre les « Docteurs Folamour » qui souhaitent réduire la population de la planète. C’est la raison de sa très longue enquête qui a duré trois années pour donner naissance à un livre explosif « La Guerre secrète contre les peuples. Trois ans d’enquête qui mettent à jour toute une série de menaces sur la population mondiale telles l’existence des chemtrails, le « projet » Haarp, le danger des ondes, les mensonges du réchauffement climatique, le transhumanisme… Nous nous retrouvons avec une accumulation impressionnante de preuves qui accusent une partie des élites dominantes de tenter de réduire la population mondiale à 500 millions d’âmes, de rendre les survivants stériles et de créer des « post-humains » qui serviraient comme esclaves. Titre original de la vidéo : "La guerre secrète contre les peuples" Source : https://www.dailymotion.com/ERTV 

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Cet article d’archives a été écrit le 5 avril 2016, suite à la rencontre de Natacha, une prisonnière « politique », qui réussit à fuir le Donbass occupé pour rejoindre Donetsk. Son arrestation arbitraire fut le fait d’une unité indépendante du Pravy Sektor, qui l’emmenèrent dans un lieu infernal, où étaient violées des femmes, les gens torturés et assassinés. Cela se passait non loin de Novogrodivka, à l’arrière du front de Donetsk. La vingtaine de jours qu’elle a passé dans un cul-de-basse-fosse, infect et aux milieux des torturés et des assassinats, aura été l’égal de toute une vie. C’est sans doute l’un des pires témoignages récoltés par Laurent Brayard à cette époque, et cette seule interview démontre la vraie nature du régime ukrainien, du Maïdan à aujourd’hui. Mais le pire, c’est que cette femme fut interrogée à Donetsk par la Croix Rouge, l’ONU et des responsables de l’OSCE… Aujourd’hui ces gens sont consciences respirent et vivent avec ce qu’ils ont entendus. Comment peuvent-ils vivre avec ce fardeau sur la conscience c’est une autre question. Voici donc pire qu’une descente aux enfers, la plongée dans un film d’horreurs, pourtant bien réel. Lire ici

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique