• Tag d’un

    Résultats pour la recherche du tag d’un :
  • ...coquette, séduisante, aimée, et qui sait rester femme, mais femme d’autrefois, coquette encore, mais d’une coquetterie d’aïeule ? Si la jeune femme est charmante, la vieille n’est-elle pas exquise ? Et près d’elle n’éprouve-t-on pas quelque chose d’indéfinissable, comme une...

    Lire la suite...

  • Pendant que je jouissais d’un mois de beau temps au bord de la mer, le hasard me jeta dans la compagnie d’une créature pleine de séductions : une vraie déesse à mes yeux, aussi longtemps qu’elle ne fit aucune attention à moi. Je ne lui dis jamais mon amour de vive voix ; mais, si les...

    Lire la suite...

  • ...grands, mal bâtis, qui laissent retomber la tête pour se donner un air de sainteté. Ils vont, ramassés, couverts d’un manteau râpé dont ils s’enveloppent comme d’un linceul. Ce sont de maîtres sots, dont l’artifice tend à nous faire croire qu’ils sont savants ; ils volent quatre...

    Lire la suite...

  • ...comme dans les maisons hantées. Ce n’était pas un château vermoulu perché sur une colline boisée au bord d’un précipice ténébreux. Elle n’avait pas été abandonnée depuis plusieurs siècles. Son dernier propriétaire n’était pas mort d’une manière mystérieuse. Les paysans ne...

    Lire la suite...

  • ...criant comme Archimède « J’ai trouvé ! » car mon ami est un inventeur. Tous les jours, il fait le plan d’une machine nouvelle. Avec une demi-douzaine de gaillards pareils, l’homme   deviendrait inutile dans la création. Tout se fait tout seul : les mécaniques sont produites par...

    Lire la suite...

  • Je suis issu d’une race qu’ont illustrée une imagination vigoureuse et des passions ardentes. Les hommes m’ont appelé fou ; mais la Science ne nous a pas encore appris si la folie est ou n’est pas le sublime de l’intelligence, — si presque tout ce qui est la gloire, si tout ce qui est...

    Lire la suite...

  • ...peut-être même pas l’idée. Ses frères ne jugèrent pas non plus   nécessaire de le lui dire. Ils allaient piller la caravane d’un riche marchand arménien, qu’ils réussirent en effet à mettre en déroute ; ils assassinèrent le marchand et dérobèrent ses marchandises....

    Lire la suite...

  • ...tombe dans son regard. Pour moi, les yeux sont vertigineux. Au fond de la pupille, comme au fond d’un tunnel, je vois approcher quelqu’un qui porte un flambeau. C’est une image que j’ai eue très tôt. Je n’ai pas l’ombre d’un effort à faire, je traverse l’apparence et je sens la...

    Lire la suite...

  • ...grammairiens, rhétoriciens, philosophes, théologiens – accouraient de toutes parts. Les grammairiens, d’un âge encore tendre, se bousculaient les uns les autres et se lançaient des injures d’une voix de fausset. Leurs habits étaient le plus souvent sales, déchirés, et leurs poches...

    Lire la suite...

  • Un film de Georges Franju (1960) L'histoire : Victime d’un terrible accident de la route Christiane (Edith Scob), la fille du célèbre professeur Génessier (Pierre Brasseur), vit recluse dans le domaine familial. Un masque cache son visage atrocement défiguré. Afin de redonner un visage à sa...

    Lire la suite...